A lire : Crimson hero

CRIMSON HERO © 2002 by Mitsuba Takanashi/SHUEISHA Inc.

Nobara est la fille aîné d’un couple tenant un restaurant traditionnel  huppé. Son destin est tout tracé : reprendre l’affaire. Seulement voilà Nobara n’a rien d’une douce jeune fille (on la prend souvent pour un garçon) et ne s’intéresse qu’à une chose : le volley-ball.

Elle va jusqu’à quitter le domicile parental pour « jouer » les femmes de ménage auprès de l’équipe masculine de son lycée et tenter de réaliser son rêve. Bien sûr le capitaine tombera amoureux d’elle mais lui aussi ne pense qu’au volley.

Que tous ceux qui pensent au fameux Jeanne et Serge lèvent le doigt (et que ceux qui n’étaient pas nés à l’époque aillent sur Wikipedia). Pourtant cette histoire est un peu plus étoffée que ne l’était son célèbre prédécesseur et certainement plus captivante. La série compte 20 tomes  et il les faudra bien pour démêler les fils du triangle amoureux (j’ai dit triangle ?)

A retrouver dans Quartier Libre à partir du 18 février