A lire : Moto Hagio Anthologie

HAGIO MOTO ANTHOLOGY © 1971-1992 Moto HAGIO / Shogakukan, Inc.

HAGIO MOTO ANTHOLOGY © 1971-1992 Moto HAGIO / Shogakukan, Inc.

Moto Hagio n’est pas la première venue : avec Le cœur de Thomas, elle a créé un genre : le shonen-ai plus connu comme le boy’s love, ces histoires d’amour entre garçons sublimées (ou crues selon le lectorat) et lues … par des filles.
La question du genre fait partie du travail de la mangaka de même que les interrogations sur l’identité. Dans cette anthologie, ne passez pas sur Nous sommes onze qui est par ailleurs présenté dans l’exposition mais aussi le Rêve ivre qui sont en plein dans notre thème de cette année.
Ouch ! Me voilà bien sérieuse. Sachez que Moto Hagio est passionnante et même drôle ! Inutile donc de commencer cette anthologie avec une aspirine, d’autant que les histoires sont assez courtes et permettent donc de butiner dans son œuvre assez facilement. Le dessin peu paraître démodé à certains mais il est amusant de voir les prémisses du style de mangas actuels dans son travail (le récit le moins récent date de 1971). Allez-y, la curiosité n’est pas un si vilain défaut !