A voir : comment j’ai détesté les maths

comment j'aiUne fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un film qui n’a absolument rien à voir avec les mangas. Car notre exposition s’intitule tout de même : Maths et musique, il fallait donc bien en parler. De quoi ? Mais des maths bien sûr, Lyon 1 est une université scientifique, vous êtes au courant j’espère.
« Comment j’ai détesté les maths », tout un programme, n’est-ce-pas ? Qui peut affirmer sans rougir n’avoir jamais dit cette phrase : je déteste les maths !? Honnêtement, je dirais personne.
A part peut-être les mathématiciens qui nous parlent des maths dans ce … comment pourrais-je l’appeler ? Documentaire ? Objectivement, c’en est un. Mais, tout comme les maths, j’ai tendance à détester les documentaires, or j’adore celui-ci, il y a donc contradiction.

Comment résister lorsqu’on vous parle des maths comme on vous parlerait de poésie ? D’accord, dans les deux, on compte. Mais, alors que je peux décortiquer pendant des heures un poème (et oui, il y a aussi des gens bizarres qui ne sont pas matheux), je baille devant une équation. Il y a donc une différence. Pourtant, je me suis passionnée pour l’enthousiasme (communicatif) de ces hommes (euh, pas beaucoup de femmes, copie à revoir de côté-là). On en vient donc à se demander mais enfin, comment ai-je pu détester les maths ?
Mention spéciale à la séquence d’Oberwolfach, où l’on comprend à la fois que les mathématiciens sont des gens comme les autres et… absolument pas comme les autres. Regardez le film, ne serait-ce que pour la séquence sur les serviettes (oui, ma langue n’a pas fourché, j’ai bien parlé de serviettes). Elle débloque, me direz-vous ? Un film sur les maths et elle n’a retenu qu’une histoire de serviettes. Eh oui, je suis une littéraire, moi, et ce que j’ai retenu d’un film d’une heure et demi sur des maths et les hommes qui les font c’est une histoire de serviettes dans un refuge en Allemagne. On ne se refait pas, il faut croire.

Et pour ceux que je n’ai toujours pas convaincus de regarder ce film, watch this ! Je vous mets au défi de vous ennuyer !

A retrouver à Quartier libre