A lire : Your lie in april

SHIGATSU WA KIMI NO USO © Naoshi Arakawa / Kodansha Ltd.

SHIGATSU WA KIMI NO USO © Naoshi Arakawa / Kodansha Ltd.

Certains titres vous tapent dans l’oeil, on ne sait pas vraiment dire pourquoi. C’est le cas de ce manga qui nous parle de sujets sérieux l’air de ne pas y toucher. Ici, pas de méchants à haïr (même si la maman de Kôsei semble avoir été une très bonne imitation de bourreau d’enfant), mais des adolescents pleins de passions et de blessures qui avancent, rient, tombent, se relèvent (ou pas) et nous font ressentir leur amour de la musique.

Whouah ! Me direz-vous : musique classique, enfance difficile, traumatismes, quelle affiche alléchante ! Et oui, je persiste et signe : c’est un manga très attachant et pas déprimant pour un sou.

Il vous attend à Quartier libre depuis … maintenant !