A Lire : Demokratia

DEMOKRATIA © 2014 Motorô MASE/SHOGAKUKAN

DEMOKRATIA © 2014 Motorô MASE/SHOGAKUKAN

Et si on donnait à un robot non pas un cerveau mais 3000 cerveaux ? 3000 cerveaux humains qui décideraient démocratiquement des actions du robot.

C’est le pitch de ce manga.

Taku Maezawa, un élève en ingenierie, et Hisashi Iguma, spécialiste en robotique, construisent ensemble Maï. Son l’intelligence artificielle est régie par un réseau social de 3000 personnes, recrutées au hasard sur le web, qui décident à la majorités des faits et gestes de Maï. Elle est donc le creuset d’un savoir commun, d’une convergence…mais cette expérience peut aussi révéler, qu’à l’épreuve du monde réel, démocratie n’est pas toujours raison…

Demokratia dénonce certaines des dérives de notre société car une fois mise en route, Maï doit effectuer toutes les actions que décide la majorité.

C’est une réflexion sur notre usage des réseaux sociaux et aussi un questionnement sur les forces et faiblesses de la démocratie, le type de gouvernement que partagent de nombreux états de nos jours…