A lire : Orbitaria

© OOI Masakazu / Shônen Gahôsha

Encore un titre que je ne connais pas ! Décidément, j’ai du retard dans mes lectures !

Ce manga se termine en 4 volumes mais apparemment, la fin a été un peu précipitée. Le dessin est prometteur mais 4 tomes pour une telle histoire, c’est un peu court, comme dirait Cyrano.

Voilà l’histoire :

Al, fan de mécanique, et ses amis sont internes dans un collège a priori tout ce qu’il y a de plus normal. Mais le jour de leur fin d’études, à peine sortis de l’établissement, ils vont faire face à la « vraie vie » et subir un processus de « sociabilisation » au terme duquel ils seront séparés en deux classes : les administrateurs et les travailleurs. Ils réalisent alors que l’enceinte dans laquelle ils étaient confinée n’était en fait qu’une infime partie d’un gigantesque robot, un « orbitaria ».

Peu à peu, ils comprennent que ce robot forme un État à lui tout seul, jadis mouvant mais aujourd’hui immobilisé. En se rebellant contre le destin qu’on lui a tracé, Al va vivre les aventures les plus périlleuses ! (manganews)

A vous de voir !