Atelier : A la découverte du système solaire

Quartier libre va être un peu chamboulé ce jeudi par un atelier assez spécial. Spécial car, pour une fois, il est en direction des enfants (vacances d’hiver oblige) et aussi parce que nos chers bambins vont jouer avec les planètes. En répondant aux questions de Joanne Chauveau, chargée de médiation scientifique à l’Observatoire de Lyon, les enfants pourront en apprendre plus sur le système solaire, tout en révolutionnant (oui je sais c’est un jeu de mots facile) Quartier libre.

Voici le programme de l’atelier:

Les planètes de notre Système solaire, vous les connaissez peut-être déjà, mais savez-vous tous leurs secrets ainsi que ceux du Soleil ?
Peut-on vivre sur Vénus ? Pourquoi Pluton n’est plus une planète ? Quelle serait la dimension de la Terre si le Soleil avait la taille d’un ballon de baudruche ?
Venez jouer avec les planètes, les positionner les unes par rapport aux autres et faire des expériences sur les distances dans l’Univers

Rendez-vous jeudi 15 février à partir de 12h30 à la BU Sciences

Atelier : Mirages dans l’univers

Derrière ce titre énigmatique se cache une vérité assez perturbante :

Contrairement aux idées reçues, la lumière ne voyage pas forcément en ligne droite !
Les galaxies et les astres déforment la trajectoire de la lumière et les images qui nous parviennent. Pour comprendre ce phénomène, appelé « mirage gravitationnel », plusieurs expériences autour de la propagation des rayons lumineux seront proposés : nous verrons ce qu’on appelle « mirage sur Terre », nous regarderons les effets sur des images de galaxies, nous imaginerons ce qui se produirait si un tel phénomène céleste apparaissait au milieu de la pièce, et comment nous nous verrions en passant derrière une lentille gravitationnelle. Enfin nous reproduirons avec des objets du quotidien ce phénomène, un des plus mystérieux de l’astrophysique moderne.

Tout cela vous semble encore assez obscur ? (Eh oui, j’ai osé la blague carambar)

Alors venez écouter Johan Richard, astronome-adjoint au CRAL, Observatoire de Lyon, il vous expliquera tout.

Mardi 13 février de 12h30 à 14h, Hall de la BU Sciences