A lire : Moi jardinier citadin

© Go booky books Co.,Ltd.

© Go booky books Co.,Ltd.

Voici un manhwa au dessin déroutant mais finalement très plaisant. Tout semble rond (comme le narrateur), en courbes et paisible. Du coup les immeubles de type HLM où va dormir notre héros sont une insulte architecturale à la douceur des jardins. Une douceur toute relative car tout cela grouille de vie et c’est bien là qu’est leur vraie beauté. Dans ce livre, on voit que c’est là que réside toute la vie car c’est là qu’on parle, qu’on apprend, qu’on se dispute et que l’on rit.

« Min-ho CHOI, dessinateur de BD prometteur, ne se retrouve plus dans le système. Depuis quelques années, il vivote en travaillant pour différents studios d’animation, mais il a bien du mal à prendre du plaisir dans la production de masse. Suite à son mariage, il décide de quitter Séoul, et emménage alors à Uijeongbu, une plus petite ville au nord de la capitale et en bordure de montagne. C’est là que, après avoir démissionné, il décide de se consacrer à sa nouvelle vie, entre jardinage et dessins. Sous le regard bienveillant des anciens du quartier, Min-ho CHOI va apprendre à observer les rythmes de la nature, ceux des plantes mais aussi les siens… Complètement ignorant en jardinage, il découvrira pourtant, au contact de ses truculents voisins, à quel point les préjugés véhiculés par le monde moderne ne sont que des aberrations, et qu’il n’est finalement pas si compliqué de cultiver son potager en respectant toute forme de vie… et surtout sans pesticides !!  » (manganews)

A lire : Les pommes miracle

KISEKI NO RINGO ZETTAI FUKANO WO KUTUGAESHITA NOUKA KIMURA AKINORI NO KIROKU © 2013 by Tsutomu Fujikawa, Takuji Ishikawa – GENTO

KISEKI NO RINGO ZETTAI FUKANO WO KUTUGAESHITA NOUKA KIMURA AKINORI NO KIROKU © 2013 by Tsutomu Fujikawa, Takuji Ishikawa – GENTO

Les pommes miracle est un one shot relatant l’histoire vraie d’un agriculteur japonais, Akinori Kimura, qui sera le premier à cultiver des pommes « naturelles » dans les années 80. Bien avant que cela soit à la mode, il va livrer un combat de plusieurs années pour parvenir à ce résultat, risquant la ruine à plusieurs reprises pour réussir à obtenir des pommes sans pesticides.

Une belles histoire qui montre la difficulté qu’il y a à aller à contre courant des idées reçues.

On y découvre la ténacité (l’aveuglement ?) de cet agriculteur qui, dans un premier temps, pour préserver son épouse allergique aux pesticides et ensuite, par conviction, va s’entêter à cultiver ses pommes sans aucun traitement, malgré des revers qui en auraient décourager plus d’un. Ici aucun pouvoir magique mais un récit pour l’exemple : un seul homme avec une seule idée peut changer le monde !