A lire : Mitsuko attitude

mitsuko-attitude-1-delcourtVoilà un titre atypique. Bon, une fois que j’ai dit cela, je n’ai pas dit grand chose. Qu’est-ce-que j’entends par là ? Ne vous attendez pas à des scènes de violence ou torrides (à moins de compter la dégustation de boissons détox dedans). Mais ce titre me dérange quand-même un peu : la mangaka nous livre, par l’intermédiaire de l’héroïne Mitsuko, sa version d’une vie saine. Ce n’est pas que beaucoup de ses conseils ne soient pas bons mais parfois … ça dérape !!!

Malgré tout mon respect pour son œuvre, il se trouve qu’en tant que française, j’ai dû (parfois contre mon gré) ingurgiter mon lot de pièces de Molière du temps du collège et ce qui m’en est resté (avec la manie de compter sur mes doigts pour savoir s’il y a bien 12 pieds) c’est que les lavements c’est ce que recommandent les médecins incultes du grand siècle. OK, on est loin de la cuisine mais il fallait que je vous prévienne ! Certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles.

Sinon on trouve dans ce manga tout un tas d’explications sur la digestion et pourquoi tel aliment va avec tel autre avec des explications basées notamment sur la chimie. Allergiques à la macrobiotique s’abstenir, au risque de prendre une grosse crise d’urticaire ! Et que dire du “O ring” (tome 2) ? Je vois d’ici nos étudiants scientifiques, les cheveux dressés sur la tête, façon matous en colère, devant ces expériences plutôt … particulières (et non ce n’est toujours pas sexuel, puisqu’on vous dit qu’il n’en est pas question ici, suivez !)

Allez donc vous faire une idée et on en reparlera après l’inauguration (pas sûr que le buffet suive les recommandations du manga, c’est même certain que non !)

Voici le résumé pour connaître l’histoire (quand même) :

Après la mort de son père, Mitsuko s’installe chez son oncle. Elle découvre alors une famille très bizarre qui, obsédée par sa santé, adopte des pratiques qu’elle juge extrêmes. D’abord réticente, Mitsuko apprendra à leurs côtés que bien manger et avoir une bonne hygiène de vie est essentiel pour vivre plus heureux avec soi-même et avec les autres. Et il n’est pas trop tard pour changer ses habitudes!

A retrouver dans Quartier libre pendant le festival